Les caractéristiques du bois

Pour arriver à choisir une essence de bois, encore faut-il connaître les différente caratéristiques de la matière elle-même.
Retrouvez ici les principales caractéristiques de cette noble matière qu'est le bois.

Bois feuillu (hard wood) :
Ce que l’on appelle bois dur dans le langage courant devrait plutôt être qualifié de bois feuillu pour utiliser le terme correct. Les arbres feuillus possèdent des feuilles à limbe déployé (par opposition aux résineux qui ont généralement des aiguilles). Les feuillus ont une habituellement une densité élevée. Ils se travaillent plus difficilement, mais sont beaucoup plus résistants que les résineux. La majorité des bois exotiques sont des bois durs.

Bois mou/résineux (soft/resinous wood) :
Ce que l’on appelle communément bois mou devrait plutôt être qualifié correctement de bois résineux.
Les bois résineux sont qualifiés comme tels parce que leur sève produit de la résine ou gomme. Les résineux font généralement partie de la famille des conifères.
Les conifères sont des essences à feuillage persistant en forme d’aiguilles avec des fruits en forme de cônes (par opposition aux arbres à feuilles), d’où leur nom. Les essences comme le cèdre, l’épinette, le pin et le sapin sont des conifères résineux.
Les résineux ont une faible densité d’où leur nom vernaculaire de bois mou. Ils ont l’avantage de se travailler facilement, mais ont aussi l’inconvénient d’avoir une surface moins résistante aux chocs.

Cerne (growth ring) :
Couche de bois qui s’ajoute sur la face extérieure du tronc chaque année que l’arbre grandit et qui apparaissent en forme circulaire dans la coupe transversale du tronc. Les cernes peuvent avoir des écarts différents suivant les espèces, les lieux, le climat et l’altitude. Ces écarts peuvent varier de un à plusieurs millimètres et sont très irréguliers.

Essence (species) :
Terme botanique pour catégoriser les espèces d’arbre.

Figure :
Motif apparaissant sur la surface d’une planche de bois et qui résulte de l’action combinée de la croissance naturelle, du type de grain et de la méthode de coupe.

Grain :
Orientation des fibres de bois par rapport à l’axe principal de l’arbre.


Il existe huit types de grain :

  • Grain droit : Les fibres courent de façon parallèle à l’axe principal du tronc.
  • Grain croisé : Les fibres ne courent pas parallèlement au tronc.
  • Grain entrelacé : Les fibres forment une spirale orientée vers la gauche puis vers la droite, en alternant de direction à toutes les quelques années.
  • Grain en spirale : Les fibres forment une spirale toujours orientée dans la même direction donnant à l’arbre une apparence de torsade.
  • Grain ondulé  : Les fibres forment de courtes vagues ondulées qui se répète de façon régulière.
  • Grain bouclé : Les fibres ondulent de façon irrégulière.
  • Grain irrégulier : Les fibres effectuent des contorsions autour des nœuds et d’autres mouvements au hasard.
  • Grain diagonal : Figure résultant d’une coupe à plat dans un grain spiralé ou d’un défaut de coupe dans un billot à grain droit

Lustre :
Habileté des cellules de bois à réfléchir la lumière pour donner une surface lustrée. Les essences à grain fin, comme le sycomore, sont plus lustrées que les essences à gros grain, comme le chêne. Les planches coupées sur quartier sont habituellement aussi plus lustrées que les planches coupées en faux-quartier. Veuillez noter que la capacité du bois à fournir un excellent poli n’est pas synonyme avec son degré de lustre.

Odeur :
La plupart des bois perdent leur odeur en séchant. Cependant, quelques essences, comme le cèdre, conservent leur odeur naturelle et peuvent être utilisées pour certains usages spécifiques, comme des coffres en bois pour entreposer les vêtements à l’abri des insectes. Faites attention de choisir une essence de bois complètement inodore et sans goût pour fabriquer des contenants de nourriture.

Texture :
L’apparence texturée de la surface du bois résulte de la différence entre la dimension des pores ainsi que la largeur et la quantité des rayons ou vaisseaux. Les bois qui ont des larges rayons sont qualifiés de rugueux et les bois qui ont des vaisseaux étroits sont considérés comme étant de texture fine.